LOGO DE TOULDE WEBSITE

EDUCATION MODERNE FRANCAISE

L’an 1881, marque le passage du Foûta du Toro sous domination coloniale française. Après avoir longtemps hésité à envoyer leurs enfants à l’école des infidèles, réputée à l’époque, de mener droit à l’enfer, les populations musulmanes du Foûta revirent leur position dans l’optique de la quête et de l’acceptation du savoir, d’où qu’il vienne et pour enfin être en phase avec les exigences du moment.


C'est dans ce contexte qu'une première école fut admise à Boghé Escale e. Elle fut longtemps unique pour toute la région du territoire Halaybe. Construite en 1904, c'est, toutefois, la deuxième école moderne française en Mauritanie, après celle de Kaédi.


Mais cette école ne put réellement fonctionner que quinze ans plus tard. A partir de 1919, elle commença à accueillir des élèves et plusieurs de ses enseignants sont venus de Saint Louis, et d'autres régions (Podor, Mali, Kaédi, etc…). Sur demande des habitants de Touldé Doubango e Hartallo, l'école de Touldé a été créée dans l'année scolaire 1961- 62, au mois d'octobre.

ELEVES EN CLASSE
ECOLE DE TOULDE




La première école de Touldé était sise là où se trouve l’actuelle maison de Ba Mamdou Abdoulaye Demmbel. A l’est il n’y avait aucune construction. Au début il n’avait qu’une seule grande tente en paille de 8m x 5m. Le tableau était peint avec du goudron et les élèves s’asseyaient sur le sol. C’est au cours de la deuxième année que l’école s’est dotée de 18 tables bancs. C’est BA Abdoulaye Djiby Yabba qui a inauguré l’école de Touldé.

Abdoulaye Djiby BA





Qui est BA Abdoulaye Djiby ?
Bâ Abdoulaye Djiby est né à Touldé Doubango entre 1933 et 1934. Fils de Djiby Yabba et de Selly Mariam, il a fait ses études primaires à Boghé Escale jusqu'à la sixième. En 1950; il partit pour le collège de Boutlimit. Il s'engagea dans le service militaire avant de devenir instituteur. Il enseignera successivement à Keur Mour en (1958/1959), Kaédi en (1959/1960) et Thidé (1960/1961) avant de revenir à Touldé et constituer un duo avec Ceerno Bookara Sooko dans la prise en mains de l’école de Touldé.





1. Les premiers élèves de l’école :


Il y’avait une liste d’environ 64 jeunes sur 3 à 4 classes d’âges dont 9 ou 10 filles :


BA Amadou Tidiane
BA Alassane Adama
BA Oumane Mamadou
BA Mamadou Amadou
BA Mohamdou Alassane
SOKO Amadou Bocar
BA Salif
SOKO Mohamadou Lamine
SOKO Adama Abou
SOKO Mamadou Abou


BA Amadou Mamadou
BA Adama Amadou
SOKO Dahirou
SOKO Moussa
LO Mamadou Bocar
LAM Amadou Saada
LO Basirou
DIOU Amadou Hamadi
BA Abou Math
DIA Harouna Hamath


SY Abou Mamadou
Ali Aysata Djieni
BA Hamadi Ablaye
Ali Ould Breyka
SY Abdoulaye Yargou
Yall Bocar
MBAYE Moussa Sileymani
DOUKOURE Mamadou
Etc…

Parmi les filles:


BA Kadiata Amadou
BA Mariyata Samba
SY Oumou Kourssoum
GUEYE Koorka Paté
DIOU Fatimata Amadou
BA Aisata Math
BA Djeinaba Amadou,
LO Aissata Bocar
LO Aissata Gayel
etc...

    

    


Trois autres filles se sont inscrites à la suite de ceux-là. Il s’agit des enfants de Boubou LO, le père de LO Baydi Boubou, Professeur en Biologie.

    

2. Les premiers Touldéens à aller à l’école avant l’école de Touldé :

    

Parmi la liste des élèves ont peut trouver des natifs de Touldé.

Mat.

232
233
234
340
435
436

Noms

BA Baila Seydi
BA Moustafa Ali
DIOU Woysi Kada
BA Mamadou Demba
SOKO Mamadou
BA Adama Ali

Années

1921
1920
1920
1923
1923
1927

Parents

Fils de Seydi Ali, chef de village e Aisé Hawa
Fils d’Ali Hamedine et d’Aisé Moctar
Fils de Hamadi DIOU et de Kardiata DIOU
Fils de Demba Mairam, Chef de village et Aissata Demba Djeini de Thialgou
Fils de Cerno Adama Aisé Aisata. Il est entre le 11- 12- 1933.
Fils de Ali Amadou

    

Ceux qui ont pu avoir un cursis scolaire suivi sont Moustafa Ali BA, BA Mamadou Demba (Petit BA), Amadou Djiby Yabba.

Mamadou Demba BA (Petit BA)





Qui est Mamadou Demba BA?
C’est le fils de Alassane Silèye mieux connu sous le nom de Demba Mariam Baba chef de village de Touldé. On sait que les colons avait instauré un système de « l’école des fils de chefs » et n’y accédait que les fils de chefs ou chefs de villages. Après son premier cycle à Boghé il poursuivit ses études au collège de Podor oú il reçut son brevet.

    

A par lui il y a Alassane Mbekou mais lui a fait ses études á Kaédi.

    

Qui est Alassane Mbekou? Son père s’appelle Hamath Samba dit Mbekou BA. On dit qu’il a été Chef de village même si c’est six mois et quelques jours Mbekou travaillait avec les blancs à la mairie il fut policier. C’est ce qui a facilité l’entrée de son fils Alassane à l’école, il a étudié a Kaédi, “Dimmbee jooroo, Sammee naayoo”, (Ecole Primaire).C’est au collège de Sebikoutane près de Dakar qu’il a eu son brevet.

    

Depuis la colonisation jusqu’à l’indépendance, BA Mamadou Demba, et BA Alassane Mbekou de Touldé font partie des hauts cadres de la localité.

    

3. L’organisation de l’école

    

Les enseignants sont : Abdoulaye Djiby pour le français et Ceerno Bocar SOKO pour l'Arabe. Deux ans plus tard l’école se divisa en deux pour prendre en charge deux différents groupes nivelés. C’est ainsi que DIA Isagha fut transfère de Boghé Escale afin de suivre les plus jeunes. Les manuels scolaires étaient : “Syllabert A. Teris: Mamadou et Bineta. Niveau 1 et 2” (Français) e “Allugha wa Alnahwu” (Arabe). Le surveillant était Dahaa BA. Ils avaient un jardin scolaire de légumes que les élèves arrosaient à tour de rôle.

    

4. Les difficultés rencontrées à l’époque

    

La mairie de Boghé a aidé le village à construire une école là où se trouve l’actuel Centre féminin de Touldé. Deux classes furent construites en 1965-66. Malheureusement une tornade en plein saison sèche l’emporta. Comme ils avaient déjà défait les anciennes tentes, Mamadou Amadou Demba Djeiny, fidèle ami d’Abdoulaye Djiby leur prêta une chambre et une tente pour abriter les élèves de la 5ème Année. Par la suite le village s’organisa pour construire deux salles de classes dont une 6ème Année, en 1968.

    

Rappelons que c’est cette année que le collège de Boghé fut transféré de Boghé Escale (ou elle était sous le nom de Ecole 1, depuis 1960-61 jusqu’en 1968) vers Boghé Dow.

    

COLLEGE LYCEE DE BOGHE
LYCEE PROFESSIONAL DE BOGHE

    

5. Les enseignants qui ont suivi

    

Beaucoup d’enseignants ont servi à l’école de Touldé. Parmi eux Mr. DIA Issaka, Mr. LO Samba qui fut en même temps directeur de l’école et assura un très bon enseignement aux enfants. L’école de Touldé à l’époque était parmi les plus côtes dans la région de Boghé après celle de Sarandogou qui avait comme directeur Mr. BA Malik Cheick. Samba LO et Ceerno Bocar SOKO ont travaillé a l’école de Touldé jusqu’à leur retraite.

    

Après Mr. Loh c’est Atoumani MBAYE qui le remplaca. Il dirigea l’école de 1992 jusqu’à 2006. Il a travaillé aussi avec des natifs du village comme BA Alassane Abdoulaye dit Djiby Poolel, Ousmane Demba; Adama Demba, Moussa Cheibani et Abdou GUEYE, (Ceenel). A cette époque aussi l’éducation des enfants avait remarquable progressée; les résultats étaient excellents sur le plan national.

    

Depuis 2007 jusqu’à nos jours en 2011, Cheick Soumboun de Boghé Dow dirige l’école.

    

Au niveau des parents d’élèves, on peut noter l’assiduité et la disponibilité de Abdourahimou DIA depuis Abdoulaye Djiby, Mr. LO, Atoumani MBAYE jusqu’à nos jours.

ECOLDE DE TOULDE
ECOLDE DE TOULDE
ECOLDE DE TOULDE

    

6. Etablissement Secondaire: COLLEGE

    

Touldé s’enrichit d'un nouveau joyau, après l'inauguration de la mosquée et la pose de la première pierre du centre de santé, voilà qu'arrive le collège de Touldé.

    

Ce 1er Octobre 2012 marque l'ouverture des classes en Mauritanie, cette rentée revêtira pour TOULDE DOUBANGO un cachet tout à fait particulier puisqu'elle coïncide avec la création du premier collège de son histoire, il comporte déjà trois salles de classes dans l'enceinte de l'école fondamentale en attendant la construction d'un établissement secondaire représentant et répondant aux normes et aux structures d'un premier cycle secondaire puis d'un deuxième cycle(lycée).

    

Cette nouvelle création, va certes désengorger l'unique collège de la ville de Boghé devenu trop exigu, mais elle permettra aussi de soulager les difficultés de déplacements de dizaines d’élèves qui parcouraient des kilomètres, pour se 'rendre au collège de Boghé à la quête du savoir. Au delà de cet aspect particulier, c'est un prestige, un honneur une fierté pour Touldé de se voir confié, attribué cette lourde mission car c’en est une; il s'agira désormais, pour élèves, parents d'élèves et l'équipe pédagogique de savoir, de pouvoir et de vouloir mener celle-ci au summum de la réussite .Nous devons mobiliser toutes nos énergies et toutes nos ressources pour atteindre ce but; ainsi Touldé aura apporté sa contribution dans l'édification de l'école nouvelle mauritanienne.

    

    

20 Aoút 2016: Inauguration Officielle du Collège de Touldé