Touldé à la recherche d’un cadre pour mieux coordonner le développement

A l’initiative de l’Union des Jeunes de Touldé Doubango et Hartallo (UJTDH), les différentes organisations basées dans le gros village se sont retrouvées le jeudi 15 septembre 2016 à l’école pour revoir le cadre organisationnel de la localité. Plusieurs notabilités, des jeunes, des femmes et cadres de la localité ont pris part à cet important rendez-vous.

La localité grandit et il se pose un problème pour coordonner les efforts de développement entre la diaspora et les structures évoluant à Touldé comme les coopératives féminines, les GIE, les associations culturelles et sportives, les activités religieuses, l’Amical des Enseignants, “BAFAL CHEIKH OMAR” (une association regroupant des étudiants d’obédience Omarienne) entre autres. Bref, trouver un cadre fédérateur qui puisse prendre en charge tous ces efforts de développement.

Au cours de la réunion, plusieurs personnes ont pris la parole pour s’exprimer et aborder des sujets d’actualité touchant le développement local. M. Bâ Mamadou Abdoulaye dit Abdara était le modérateur des débats. Les intervenants se sont toutefois félicités des acquis obtenus ces dernières années grâce aux efforts déployés par les fils du village. Comme la radio de Touldé surnommée “DAADE GELLOJE” qui émet sur internet à partir des USA, la construction d’une gigantesque mosquée, le collège, la création d’un vaste périmètre maraicher etc…

Selon Moussa Mamadou Bâ, président de l’Union des Jeunes de Touldé Doubango et Hartallo (UJTDH), cette initiative de l’association qu’il pilote, vient à point nommé. Elle a pour objectif poursuit M.Bâ à trouver un cadre de concertation mais ce n’est pas tout le village qui s’est réuni ici mais une cinquantaine de membres approximativement, représentatifs des différentes structures qui sont capables de faire quelque chose. Regrouper la communauté en vue de pouvoir réaliser ensemble le développement, tel est le but recherché à travers ce conclave a affirmé Moussa Mamadou Bâ. Il y’a l’UJTDH, plusieurs mosquées, la coopérative des femmes et les GIE de l’autre côté, il y’a un problème de réunir les gens et de faire passer l’information d’où l’urgence de trouver un bureau qui peut fédérer toutes ces forces vives de Touldé en Europe avec les ressortissants basées à Nouakchott, à Nouadhibou, à Zouératt etc….en vue du développement du village» conclut Moussa.

A l’issue de ce conclave, une commission composée de sept membres présidée par Bâ Mamadou Abdoulaye, cadre à Tasiast et comprenant Sy Alhousseynou Directeur du Lycée de Bababé,, Bâ Amadou Tidjane cadre à la banque centrale a été constituée pour proposer un organigramme et un plan d’action et ce, dans les plus brefs délais.

Signalons que cette rencontre s’est déroulée en présence du chef du village Bâ Alassane Adama, de Sokho Amadou Bocar, Imam de la grande mosquée de Boghé, du commissaire à la retraite Bâ Silèye Amadou, Bâ Aly Moctar entre autres.

Laisser un commentaire